Clastres 2 : C’est le nord !

19390634_10213503724693400_4087162768318964641_o  Clastres 2.0, c’était un peu la caricature du nord, issus du film : « bienvenue chez les Chtis »  !

Accueil chaleureux, public passionné et sympa et… Météo capricieuse ! La piste parfaitement encollée, l’organisation au top du tandem RCS / ATD, n’ont malheureusement pas réussis à contrer le vent de face en qualif !

Énormément d’investissement pour malheureusement,  voir la pluie  pourrir les éliminatoires, c’est dommage, néanmoins, les assoc’ ATD et Run Cap Sud peuvent se réjouir d’avoir réussi un pari, celui de réussir à redorer l’image du dragster Français à travers l’Europe ! Les témoignages positifs affluent,  de nombreux Allemands et Hollandais, signeront de nouveau l’année prochaine et ils l’assurent, « on sera encore plus nombreux l’année prochaine ! ». Il faut l’avouer, la qualité de cette épreuve, connait une nette croissance à travers l’Europe.

Tout n’est pourtant pas rose, il faut noter un phénomène de balance aux niveau des inscriptions, c’est d’ailleurs assez aberrant, car à l’heure ou on relate régulièrement sur les réseaux sociaux, des demandes récurrentes provenant des pilotes  sur les thématiques : manque d’épreuves sportive et qualité de piste, ce qui est complètement légitime, il est étonnant de voir, que de plus de Français délaissent les courses de  Drag’, alors que de leur coté, de plus rn plus de pilotes étrangers font le déplacement sur les épreuves Française (certains envoient plus de 1200 kms dans les week-end).

Avouons-le, c’est complètement contradictoire par rapport aux commentaires, puisque de leur coté, face à une réglementation en expansion, les organisateurs prennent note des critiques pour proposer le meilleur, pour preuve, la qualité globale des courses grandit et s’oriente majoritairement vers les demandes des pilotes.

C’est dommage de voir que les efforts sont majoritairement effectués que d’un coté, car jamais dans l’histoire du dragster Français, un tel grip et une telle organisation ont été mis-en-place, à la longue, ce manque de volonté provenant de la part des pilotes Français, vont pousser les organisateurs à cesser leur organisation, il faut être conscient que dans quelques mois, les motos de dragster pourraient rester statiques et prendront  la poussière dans les ateliers, c’est très sérieux !

C’est  très incertains pour l’avenir, il est grand temps de se remotiver et d’amener l’entourage à venir rouler sur les épreuves pour repartir sur un second souffle, la balle est dans le camp des pilotes ! En revanche, on ne peut que saluer les habitués du paddock Français, faisant toujours l’effort de venir et d’aider, ceux qui permettent la pérennité de notre beau Championnat.

20258477_2017892195106422_4590472224720897671_n

ST : 

Joel Dalla-Vecchia est revenu chercher son record de France ! Son 9.387s permet une petite piqure de rappel sur : Qui est le patron ?! Dominique Bourron à été régulier en 9.5s, de son coté, propre et régulire, Guy Chaupitre, est en tete du Championnat.

SB :

Belle surprise avec une pole signée Delecourt ! Les réglages du gros Hayab progressent et ça fait plaisir à voir ! Sanfy joue toujours bien placé puisqu’il se place second, au provisoire, il est confortablement installé en tete, loin devant l’étonnant Manu Runget.

SSB : 

Cette saison, battre Jean-Luc Simoes est un exploit… Que ce soit à Bordeaux, ou battre JLS sur son terrain de jeu n’est pas une mince affaire alors… On ne parle même pas sur une piste encollée de 400m, la ou la buse turbo est redoutable ! Et bien Manu Jallais gère son affaire d’une main de maitre ! Toujours bien placé, malgré les attaques répétées de Nicolas Jumeau, en pleine progression, A l’issue de cette troisième épreuve, Manu prend une sérieuse option sur le Championnat, c’est inespéré pour une première saison sur un moteur atmo’ !

CB : 

Fredo voit le bout du tunnel ! 5.2s régulier, c’est bien ! Il remporte cette épreuve devant Demengel et Fred Massicot ! Bien Fred, ça progresse ! Au championnat, Rico est loin devant et on voit difficilement, qui pourra lui enlever un xieme titre à Bordeaux !

19390615_10213503502087835_5356587826468000711_o