Dragstalgia, dépoussiérons Mamie !

RP_SPR_075  Il vient de se construire un magnifique Drag’ auto, pourtant, le sympathique Didier Canicave, n’hésite jamais à sillonner les Dragstrips de l’Europe, afin de nous faire partager sa passion ! Enjoy !

« En cette période de mi-Juillet la piste de Santa-Pod, accueillait son traditionnel Dragstalgia, édition 2016. Cette édition avait un aspect particulier et émouvant, car elle fêtait les 50 ans de la fameuse piste de Dragster Anglaise !

Un petit retour en arrière s’impose non ? Durant la seconde guerre mondiale, la Royale Air Force et L’US Air Force signent un accord et se mirent à construire ensemble , entre 1940 et 1941, des pistes d’aviation au nord de Londres afin d’envoyer des missions de bombardiers lourds sur l’Europe . Puis dans les années 60, l’armée commence à détruire  ces pistes désuètes et coûteuses en entretien, c’est alors qu’en 1964, un groupe de fans Anglais de dragsters rachète la piste Poddington station 109, pour en faire une piste de drag permanente. Pari osé me direz-vous, puisque le drag’, n’est en réalité pas encore médiatisé en Angleterre. La première course officielle, à lieu  le 11 Avril 1966, pendant Le Eastern Monday , puis en 1972 le béton est remplacé pour un asphalt plus approprié, celui-ci ne sera renouvelé qu’en 2013.

13680662_10208686151964279_288000931399392815_n

Le nom de « Santa Pod  » vient  de « Santa » pour Santa Anna , première piste de dragster au Etats Unis, puis de « Pod « , pour Poddington, le village le plus proche du site. Pour avoir plus d’infos, d’historique, je vous invite à vous rendre directement sur le site officiel : www.santapod.co.uk.

321 engagés sur cet événement Dragstalgia 2016, dont une trentaine de motos avec le retour d’un icone du dragbike Européen, le fameux « Pegasus » double Norton de Ian Messenger, piloté par Graham Martin , premiers tours de roues assez compliqués avec des problèmes techniques tout au long du week-end . Autre curiosité du week-end le drag incroyable de Clive Wayes a moteur Volskwagen avec le pilote placé derrière la roue arrière, confortable pendant le burn ! Cette machine, dispose d’ un systéme de direction avant très compliqué et pas facile a diriger . Les photos parlent d’elle méme . Superbe prestation des Hollandais et leur mono, a base Jawa marchant au nitro , autre pilote impressionnant Martin Wilmot, sur son son petit Triumph 500 cc, qui faisait  des runs réguliers dans les neufs avec des démarrages sur les wheelies-bars, impressionnant pour une moto de cet age !

P1010729

Mention spéciale au side-car drag de Chris Illman et Colin Jefferies , équipage mixte qui doit totaliser plus de 150ans a eux deux ! Le plateau est essentiellement composé de motos Anglaises, mais les Japonaises arrivent plus nombreuses d’année en année, on retrouve logiquement des pro-stocks Suzuki et Kawa, et c’est tant mieux ! Beaucoup de dragbikes dorment dans le fond de garages,ce Dragstalgia, c’est une occasion inespérée de leurs faire retrouver le chemin du dragstrip .

Si quelques Français étaient inscrits en quatre roues, malheureusement aucun n’était inscrit en deux roues . Pourtant un nombre important de drags anciens, somnolent dans l’hexagone, notamment du début du Championnat de France, dans les années 80, espérons que le message sera entendu ! Qui sera le premier « Frenchy « , à traverser le Channel pour aller affronter nos amis Anglais, sur cette piste mythique  de Santa pod, seule l’édition 2017 nous le dira peut-être !  Bons runs et bonne fin d’été a tous, on se retrouve pour le 21e RCS à Vichy, pour les Finales Auto-Moto ! »  D CANICAVE  »

P1010743