Bordeaux : Ouverture du CDF !

Frédéric Massicot, belle surprise de cette ouverture

Ciel bleu, piste parfaitement préparée, les démos de l’énorme Top Fuel Holub ont calmé les nombreux spectateurs présents, sur la piste, beaucoup de choses se sont passées, de belles batailles et des records qui tombent. Un immense merci à Lola pour ses photos, tous les résultats de l’événement : ici

Super Street Twin

Peu de pilotes engagés suite à des pieces qui manquent à arriver, Joel Dalla Vecchia continue sa progression, en plus de réussir l’exploit de passer dans es 5s, il claque un 5.85s , lors des éliminatoires, régulier, il domine la catégorie et sera le nouveau client dans la course au titre. Second, Harold Desjardin est régulier, Christophe Gaillard, s’offre un beau podium.

Street Bike

Beaucoup de pilote dans les 5s, le pilote Honda Jérémy Sence roule 5.84s sur sa 1000 CBR, devant Fabien Delecourt en 5.88s, le pilote Drag Runner 45 progresse chaque saison. Les deux air huile de Tropchaud et Guilhon font respectivement 5.90 et 5.94, belle ascension de ces deux pilotes qui font plaisir a voir. Parmi les “come-back”, Bahuet roule 6.00s sur son R1, tout comme Valleix sur la nouvelle Hayabusa du team SFRT. Le champion sortant Manu Runget peine à trouver ses marques sur les qualifs. En éliminatoires, Tropchaud et Sence dominent, ils s’affrontent sur une magnifique finale, remportée par Fabien. Bahuet et Runget sont combatifs, Erwan se classe trosième.

Super Street Bike

Gros niveau, les 5’5 et 5’7 se sont enchaînés par beaucoup de pilotes, Emmanuel Jallais claque la pole en 5.5s, sa machine à bien évoluée, il doit désormais doser le comportement rageur de sa machine, face à lui, Jean Luc Simoes, qui est en pleine confiance, son Hayabusa Turbo est dans un bon week-end, Sendie Maguin roule régulier en 5.7s sur le R1 compressé, tout comme Auriel sur son Vmax compressé également, le pilote SFRT Jean Salesse en phase de réglages, se qualifie à la cinquième place, devant Pierre Guinard, dans les 5s également . En éliminatoire, Manu et Jean-Luc sorte du lot, lors de la final, le Bordelais claque un magnifique 5.450s et bat un record de France. Le pilote SFRT Salesse, amène sa nouvelle Hayabusa sur la troisième marche du podium.

Competition Bike

Tout nouveau, tout beau, Fred Massicot roule sans nitrous, son pro mod en atmo fait le job, la machine est stable et facile, il enchaîne les 5.3 dans des conditions délicates pour la catégorie reine. Jérome Rougemont, lutte pour trouver le grip sur son Pro Stock, il se voit second qualifié, devant le retour du sympathique pilote Pro Stock HD Serge Pinet et (enfin !) Lionnel Lalague, qui commence à voir le bout du tunnel sur son magnifique Funny Bike. Jean-François Lépine se voit cinquieme qualifié, devant sa nièce Julie Lépine, les deux Manceaux roulent régulier sur les Suzuki. Déception du coté Demengel, Rico n’a pas réussit à trouver les bons réglages sur le slider. Lors de éliminatoires, Sergio est dans un bon jour, le boss de HD Valence fait sa mécanique seul, il est venu avec ses amis et est serein, régulier, il s’offre une belle victoire face à l’étonnant Jean-François Lépine ! Fred Massicot offre à son Pro Mod le premier podium.