Ouverture du CDF de Dragster : Bordeaux

  Un temps sec et orageux, mais une piste bien préparée et une organisation au top niveau, tel était le programme de cette ouverture de Championnat Bordelaise, organisée par l’association DRT.

 

Promotion :

Un plateau majoritairement constitué de solides V-Max, c’est la Suzuki Hayabusa de Salesse qui claque la pole en 6.55s, devant un Olivier régulier. Lors des éliminatoires, Les V-Max sont en force, Jean Pauron est en forme et il démontre une rage de vaincre, il monte en finale face à Salesse.

Duel de Jean en finale, à l’avantage du pilote Suzuki sur le finish.

 

Street Bike :

Grosse baston chez les SB, Labatut est en pole avec un 6.13s, devant Gilles Almolda en 6.14s. Le plateau est très serré, toutes les motos semblent bien affutées et les temps de réaction sont bas !

Les Honda veulent détrôner les Suzuki, en éliminatoires, les deux frangins Sence, font briller les couleurs de la marque nippone ailée, ils s’affrontent en finale à l’avantage de Thierry. Une saison qui sera, très très disputée dans cette belle catégorie.

Super Street Bike :

Manu Jallais claque la pole en 5.7s, devant le V-Max compressé d’Auriel en 5.8s et la R1 compressée de Maguin en 5.9s.

Simoes et Salesse connaissent des soucis de seetings lors des runs qualificatifs, Jean limite la casse en scorant un 6.0s en atmo, c’est de bon augure pour la suite.

Lors des éliminatoires, Patrice commet un rouge en huitième et offre la porte des demi à Jean-Luc, de son coté, Manu domine, il claque un 5.5s, devant Sendie en finale. Si Manu semble avoir une marge confortable, 4 pilotes semblent rouler dans les même temps, Maguin, Auriel, Salesse et Guinard. Ça promet au Championnat !

CR photo : Jean Pauron

Super Street Twin :

Joel est de retour et il compte bien remontrer qui est le patron, il s’offre la pole en 6.12s, devant Bourron en 6.21s et  Bornais en 6.3s. De son coté, l’ex Champion de France, le pilote KTM Chaupitre est victime d’une casse mécanique.

En éliminatoire, Joel sort Teboul en demi, Bornais sort Bourron de son coté, finale bien disputée à l’avantage de Joel.

Competition Bike :

Bertrand Maurice est intraitable, il claque la pole devant Demengel. Fredo Lépine, sur son magnifique Pro Mod corrige des soucis électronique et colle le binôme avec des runs démoniques !

Lors des éliminatoires, Bertrand et Eric sont redoutables, ils s’affrontent sur une finale incroyable, ou les deux pilotes claquent le même chrono ! A l’avantage de Bertrand.

Le pilote numéro 111, est actuellement dans une bonne passe, en tête du Championnat d’Europe et du Championnat de France, c’est une première dans l’histoire du Dragster Français !