Team Light Speed Racing : Ze French Kiss

  C’est avec beaucoup d’appréhension que le team Light Speed Drag
Racing abordait cette ouverture de saison 2018, qui fut également l’ouverture
du Championnat d’Europe : en effet, l’an passé Bertrand Maurice faisait les
frais d’une casse moteur dès son premier run sur cette même épreuve,
annihilant ses chances au Championnat de France et handicapant son
Championnat d’Europe.

La première journée de qualification voyait Bertrand occuper la Pole
Position devant des pilotes qui subissaient leur mécanique ou qui partait de
travers. Son premier run fût le bon et sera son meilleur des qualifications.
Lors de la Seconde journée de qualification, Bertrand s’offrira 2 runs très
propres et droits. Cela a permis d’affiner quelques réglages mécanique tout en
observant qu’il fallait également affiner le pilotage. A l’issue de cette journée,
Bertrand se retrouvera second.
Lundi, jour de courses éliminatoires. Martin Bishop subissait un problème
de boîte de vitesse depuis le début du week-end qui le contraint à jeter
l’éponge, cela profitait à Bertrand qui se hissait alors en Finale en réalisant un
bye-run correct, bien que surpris par le grip laissé par les Top Fuel juste avant
lui.

Le week-end aurait pu s’arrêter là, le fait d’être en finale avec cette chance
suffisait au team Light Speed.

C’est alors que durant la finale Bertrand réalisait un départ canon avec
temps de réaction de 0.058 seconde, améliorant ses 20 premiers mètres et son
temps final en bout de piste en 7.45 secondes a 280 km/h. Il passa la ligne
d’arrivée devant son adversaire, qui, même s’il l’avait passé lui en premier,
avait perdu d’office en anticipant son départ de quelques millièmes seulement.
Joie, bonheur, sensations… tant de mots pour décrire cet incroyable
moment, banal pour certains, mais pourtant perçu comme une grosse étape de
franchie pour toute l’équipe.

BERTRAND « Bebert » MAURICE :

« C’est trop bon, quel week-end ! Je sais que avons eu beaucoup de
chance. Je n’ai pas la moto la plus rapide mais ce week-end on a su être régulier
et c’est ce qu’il nous fallait. Après, avec les améliorations faites pendant l’hiver
on pensait faire de meilleurs chronos. Au début du week-end on a prit le temps
de régler le nouvel embrayage, puis à la fin des qualifs avec mon équipe on s’est
rendu compte qu’on était dans l’erreur sur quelques autres paramètres donc
que je perdais en puissance. On a senti qu’on était sur la bonne voie en finale, je
dois juste améliorer mon pilotage. Je suis vraiment content ! »

Merci à Dragbike.fr (Jean Salesse) pour nous permettre d’afficher nos
communiqués de Presse sur ce site dédié au dragster moto en France.
Un immense merci à vous tous qui nous suivez et nous supportez, mais
surtout à nos partenaires sans qui rien de tout ça n’aurait été possible !
Rendez-vous à Hockenheim, Allemagne, pour le NitrolympX du 17 au 19
Août pour la suite du championnat d’Europe !

Vous pouvez également suivre nos résultats au fil des week-ends ainsi que ceux
du championnat de France sur notre page Facebook : Light Speed Drag Racing.